Classement des Playlist Youtube

Playlist Youtube de Mr.S

Salut,

Dans ce nouvel article je vous présente le top de mes Playlist Youtube, classées par ordre de popularité (à date du 9 mai 2020)  😀


Playlist N°1 du classement

QANON – (FR, français, francophone) – 22 vidéos – 19 381 vues

Le top du top reviens à cette playlist sur Qanon, qui en plus est l’une des plus récente ! (3 ou 4 semaines maximum). Malgré ça elle a atteint le top du classement avec presque le double de vues que la seconde playlist qui elle à plus de 3 ans ! C’est assez hallucinant, et ça prouve le succès Qanon en ces temps de changement 😀


Playlist N°2

Découvertes de Momies à 3 doigts – Nazca, Pérou – 2015 – 2018 – Alien Project – 37 vidéos – 12 123 vues

Comme je le disait cette playlist sur les momies tridactyles de Nazca, date d’un peu plus de 3 ans maintenant. C’est un dossier que j’ai suivie de très près à l’époque… 🙂


Playlist N°3

Sorties Hors du Corps (SHC) – Voyage Astral – 23 vidéos – 11 082 vues

Talonné de près par la playlist précédente, cette playlist sur les Sorties Hors du Corps l’une de mes préférés car c’est un sujet vraiment passionnant. Elle est aussi ancienne que la celle des momies. J’avais d’ailleurs fait un article en mars 2017 ICI pour en parler.


Playlist N°4

Continuer la lecture de « Classement des Playlist Youtube »

TABLETTE XI : LA CLEF DE CE QUI EST EN HAUT ET DE CE QUI EST EN BAS

Écoutes-moi et sois attentif, ô enfant de KHEM, à ces paroles que je te donne et qui t’apporteront la lumière.

Sache, Ô homme, que j’ai connu tes pères et ceux qui furent les pères de tes pères il y a très longtemps.

J’ai traversé les époques sans connaître la mort et pourtant j’ai vécu parmi vous depuis le début du savoir afin de vous sortir des ténèbres de la nuit et vous conduire vers la Lumière de la grande Âme vers laquelle je me dirige sans cesse.

Sachez, vous les peuples parmi lesquels je marche, que moi Thoth, je possède la connaissance et toute la sagesse que les hommes ont accumulé depuis les jours anciens. J’ai été le gardien des secrets de la grande race, gardien de la clef qui mène à la vie. Depuis les jours ténébreux des origines, je t’ai apporté ces connaissances, ô mon enfant.

Écoute maintenant mes paroles de sagesse. Écoute le message que je t’apporte. Écoute ces paroles que je t’apporte et tu seras élevé des ténèbres vers la Lumière.

Il y a très longtemps, la première fois que je suis venu vers vous, je vous ai trouvé dans des cavernes rocheuses. Grâce à mon pouvoir et à ma sagesse je vous ai élevé pour que vous puissiez briller comme des hommes parmi les hommes. Oui, je vous ai trouvé sans aucune connaissance, juste un peu plus évolué que les animaux. J’ai alors allumé la flamme de la conscience jusqu’à ce qu’elle brille parmi les hommes.

Maintenant je vais te donner des connaissances anciennes qui dépasse la pensée actuelle de ta race.

Nous, de la grande Race, nous possédons un savoir qui dépasse de beaucoup celle de l’homme ; une sagesse qui provient des races stellaires. De grands maîtres de la sagesse virent parmi nous et je suis l’un d’eux.

Écoute pendant que je te livre cette sagesse. Utilise là et tu deviendras libre.

Sache que dans la pyramide que j’ai construit se trouve les CLEFS qui vont te montrer LA VOIE DE LA GRANDE VIE.

Trace une ligne qui part de la grande image (sphynx ?) que j’ai construite et qui va aller jusqu’à l’apex de la pyramide, construite comme un passage.

Trace une autre ligne qui est opposée à la première, en angle et en direction. En creusant à cet endroit tu trouveras ce que j’ai caché. L’entrée souterraine qui mène à des secrets qui y furent cachés avant les hommes.

Oui, trace une ligne de la grande image que je construis, à l’apex de la pyramide, construis comme porte d’entrée. Dessines en une autre opposée dans le mêmes angle et direction. Creuses et trouves ce que j’ai caché. Tu trouveras là l’entrée souterraine aux secrets cachés avant qu’aient été des hommes.

Je vais maintenant t’entretenir sur le mystère des cycles qui se déplacent selon des mouvements qui sont étranges du point de vue du fini, puisqu’ils sont infinis et qu’ils dépassent l’entendement des hommes.

Au total il y a NEUF CYCLES ; neuf en haut et quatorze en bas, qui se déplacent en harmonie vers un lieu de rencontre qui se trouve dans le futur.

Les SEIGNEURS DES CYCLES sont des unités de conscience envoyées pour unifier CECI avec le TOUT.

Ils sont à un niveau de conscience qui dépasse ces cycles et ils travaillent en harmonie avec la LOI.

Ils savent que quelques part dans le temps tout sera parfait. Il n’y aura plus alors ni de haut, ni de bas, mais tout sera UN dans une perfection infinie, dans une harmonie qui régnera dans l’UNITÉ DU TOUT.

Loin sous la surface de la terre, dans les CHAMBRES DE L’AMENTI, siègent les SEPT SEIGNEURS DES CYCLES, et un HUITIÈME le SEIGNEUR D’EN-DESSOUS.

Sache néanmoins que dans l’infini il n’y a ni au-dessus, ni en-dessous. Il n’y a et il n’y aura que L’UNITÉ DU TOUT lorsque tout sera achevé.

J’ai souvent voyagé dans les CHAMBRES DE L’AMENTI. Souvent je me suis présenté devant les SEPT SEIGNEURS DU TOUT. Je me suis abreuvé à la fontaine de leur sagesse et j’ai rempli mon corps et mon âme de leur Lumière.

Ils m’ont parlé des cycles et de la LOI qui leur donne les moyens d’exister.

Le SEIGNEUR DU NEUF s’est alors adressé à moi :

“Ô Thot, tu es grand parmi les enfants de la terre mais il y a des mystères que tu ignores.

Sache que tu proviens d’un espace-temps en-dessous et que tu voyageras dans un espace-temps au-dessus. Mais tu ne connais pas grand chose des mystères qui se cachent dans ces dimensions.

Sache que tu es un tout dans cette conscience et que tu es en même temps une cellule dans un processus de croissance.

La conscience sous-jacente à toi est en constante expansion et cela selon des modes différents que ceux que tu connais. Elle est également différente selon les êtres, même s’ils sont proches de toi.

La façon dont tu t’es développé et qui se poursuit dans le présent fait en sorte que tu es un être qui est à la fois une cause et un effet.

Aucune conscience ne revient sur le sentier qu’elle a déjà parcouru sinon tout ne serait que vaine répétition.

Chaque conscience de cette époque suit son propre chemin jusqu’à la fin ultime.

Chacune joue son rôle dans le Plan du Cosmos. Plus son cycle est grand et plus grande sont ses capacités et ses connaissances pour fusionner avec la Loi du Tout.

Ceux qui se situent au niveau des cycles plus petits travaillent sur des portions mineures de la Loi, alors que, nous qui sommes du cycle qui s’étend jusqu’à l’infini, nos efforts nous conduisent à élaborer une plus grande Loi.

Chacun a sa partition à jouer dans les cycles. Chacun a un travail à compléter sur sa voie.

Le cycle en-dessous n’est pas vraiment en-dessous mais il est là en fonction d’un besoin.

La fontaine de la sagesse qui propulse tous les cycles est constamment à la recherche de nouveaux savoirs et de nouveaux pouvoirs.

L’acquisition de nouvelles connaissances repose sur la pratique et la sagesse provient seulement du savoir.

Tous les cycles proviennent de la Loi. Ils sont des moyens d’augmenter la conscience puisque la Loi est sur un plan qui est à la source du TOUT.

Le cycle qui se trouve en-dessous n’est pas vraiment en-dessous mais dans un autre espace et un autre temps. C’est pourquoi il ne vibre pas au même niveau. Mais la conscience de ce niveau travaille et élabore des choses qui vibrent à un niveau inférieur que le tien.

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Sache donc que tout comme tu travailles à un niveau supérieur, il y en a d’autres qui sont au-dessus et qui travaillent sur un autre plan avec d’autres lois.

La seule différence qu’il y a entre les cycles est dans la capacité de travailler avec la Loi.

Nous, qui travaillons dans des cycles au-delà, sommes ceux qui avons émergés les premiers de la SOURCE. Dans notre périple à travers l’espace temps nous avons acquis la capacité d’utiliser des Lois tellement vastes qu’elles dépassent de beaucoup la conception de l’homme.

En fait il n’y a rien qui soit en-dessous de toi, ce sont seulement des façons différentes d’utiliser la LOI.

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Parce que tout est contenu dans l’UNITÉ qui est la source de la LOI. La conscience qui est en-dessous est une partie de toi tout comme nous sommes une partie de toi.

Toutefois, l’enfant ne possède pas le même savoir que lorsqu’il est devenu un adulte. Compare ceci avec les cycles que traverse l’homme dans son voyage de la naissance à la mort et voit que le cycle en-dessous est comme l’enfant avec les connaissances qu’il possède ; ensuite regarde-toi comme l’enfant devenu adulte et qui avance en sagesse et en savoir à mesure que le temps passe.

Il en est de même des cycles de conscience, des enfants à différents stages de leur croissance et pourtant tous proviennent d’une source unique ; la sagesse et tous y retourneront à nouveau.”

Il cessa ensuite de parler pour siéger dans le Silence des Seigneurs. Plus tard il s’adresse à nouveau à moi :

“Ô Thoth, il y a longtemps que nous siégeons dans l’Amenti pour préserver la flamme de la vie. Pourtant nous sommes conscients que nous sommes à l’intérieur de ces grands cycles bien que notre vision nous permette de voir au-delà.

Malgré tout, à nos yeux rien n’est plus important que la croissance perpétuelle de notre Âme. Nous savons que la chair est passagère. Les choses qui comptent pour les hommes ne sont rien pour nous. Nos aspirations dépassent le corps, nous visons à perfectionner notre âme.

Lorsque les hommes sauront enfin que rien ne compte plus que la progression de l’Âme ils seront libres de tous les asservissements et pourront travailler librement en harmonie avec la Loi.

Sache, Ô homme, que tu dois aspirer à la perfection parce que c’est ainsi que tu atteindras le but. Tu dois savoir que rien n’est parfait et pourtant tu dois en faire ton aspiration et ton but.”

La voix de Neuf cessa et ses paroles s’engloutirent dans ma conscience.

Maintenant je recherche sans cesse plus de sagesse afin que je sois plus parfait et pour me rapprocher de la LOI DU TOUT.

Bientôt je descendrai dans les Chambres de l’Amenti pour vivre près de la flamme froide de la vie. Ceux à qui j’ai enseigné ne me verront plus jamais. Je vivrai pour toujours dans la sagesse que j’ai enseigné.

Tout ce que l’homme est provient de sa sagesse. Il est le résultat de sa propre cause. Il est le créateur de sa réalité.

Écoute maintenant ma voix et devient plus grand que l’homme commun. Regardes vers le haut et laisse la Lumière remplir ton être, deviens à jamais un Enfant de la lumière. Par tes efforts tu progresseras pour atteindre le plan où la Lumière est LE TOUT DU TOUT.

Tu deviendras le maître de tout ce qui t’entoure plutôt qu’être maîtrisé par les effets de ta vie.

Tu seras une cause parfaite et avec le temps tu deviendras un Soleil de Lumière.

Libre, laisse ton âme s’élever, libre des chaînes et des entraves de la nuit.

Lève tes yeux vers le Soleil dans le ciel et qu’il devienne pour toi un symbole de vie.

Sache que tu es la Grande Lumière, qui sera parfaite dans sa sphère lorsque tu seras enfin libre.

Ne regarde plus dans les ténèbres. Élève tes yeux vers le firmament. Laisse monter librement ta flamme de lumière et tu deviendras un Enfant de la Lumière.

 


 

TABLETTE I : L’HISTOIRE DE THOTH, L’ATLANTE

Je suis THOTH, l’Atlante, maître des mystères, gardien de la Mémoire ancestrale, Roi, Sage et Mage. Je suis celui qui survit d’une génération à l’autre et qui s’apprête à entrer dans la Chambre de l’Amenti pour guider ceux qui me suivront dans les souvenirs de la grande Atlantide.

J’ai débuté cette série d’incarnations dans la grande métropole de KEOR, sur l’île de UNDAL, à une époque très lointaine où les mages de l’Atlantide vivaient et mourraient, non pas comme les petits hommes de cette période obscure, mais en renouvelant leur vie dans la Chambre de l’Amenti ; là où la rivière de la vie coule éternellement vers l’infini.

Cent fois dix j’ai parcouru la voie obscure qui même à la lumière et autant de fois j’ai traversé l’obscurité pour régénérer mon pouvoir et ma force grâce à mon ascension dans la lumière.

Et maintenant, me voici à nouveau avec vous, pour un temps, jusqu’au moment où le peuple de KHEM (nom ancien de l’Égypte) ne me reconnaîtra plus.

Mais il reviendra le temps où je surgirai à nouveau, fort et redoutable, pour demander des comptes à ceux qui sont derrière moi.

Alors attention à toi peuple de KHEM. Si tu as dénaturé mon enseignement je te précipiterai en bas de ton trône, dans les cavernes obscures d’où tu viens.

Et toi qui m’écoute ici, ne révèle pas mes secrets aux peuples du Nord ni à ceux du Sud, sinon tu subiras aussi mon châtiment. Souviens-toi et retiens ces paroles, parce que je reviendrai sûrement. Du plus profond des temps et de la mort je reviendrai pour punir ou récompenser les actes que tu as commis. Si ce texte est maintenant entre tes mains c’est que tu es digne mais ne trahit pas.

Dans les jours anciens mon peuple était grand, plus grand que tout ce que peuvent concevoir les petits qui m’entourent. Il possédait une sagesse ancienne puisant au cœur d’un savoir infini provenant de l’enfance de la terre. Sages parmi les sages, les enfants de la lumière étaient parmi nous. Ils étaient puissants parce que leur pouvoir venait du feu éternel.

Mon père THOTME était le plus grand des enfants des hommes. C’était lui le Gardien du grand temple où pouvait venir les hommes des races qui habitaient nos dix Îles afin de rencontrer les Enfants de la lumière.

Porte parole de la Divine Triade et gardien de UNAL, il savait parler aux Rois avec LA VOIX QUI DOIT ÊTRE OBÉIT.

Puis arriva le moment où le gardien du Temple demanda que je comparaisse devant lui. Peu d’enfants des hommes ont survécu à l’épreuve de son visage éclatant ; le même visage que projettent les Enfants de la lumière lorsqu’ils ne sont pas incarnés dans un corps physique.

Je fus choisi parmi les enfants des hommes pour recevoir l’enseignement du Gardien afin d’accomplir ses desseins qui mûrissaient dans le sein des Temps.

Sans autre désir que celui d’atteindre la sagesse, c’est dans ce Tabernacle que j’ai passé de l’enfance à la maturité et que j’ai reçu l’enseignement sacré de mon père sur les mystères anciens, jusqu’au moment où le feu éternel de la sagesse vint s’installer en permanence en moi.

Pendant une longue période je fus assigné au Temple pour apprendre encore et toujours plus de cette sagesse divine jusqu’au moment où il me fut possible d’approcher la lumière du grand feu.

Le Gardien du temple me montra la voie de l’Amenti, le monde derrière le monde ; là où le grand Roi siège sur son trône de gloire.

Devant cette grande sagesse je me suis prosterner en hommage au Seigneurs de la vie et aux Seigneurs de la mort et pour recevoir la Clef de la Vie qui permet d’entrer dans le cercle de la vie perpétuelle et qui libère de la mort.

J’ai appris à voyager vers les étoiles jusqu’au point où l’espace et le temps fusionnent. Et après avoir bu longuement dans la coupe de la sagesse, j’ai appris à plonger dans le cœur des hommes afin d’y découvrir de plus grands mystères. Ma joie fut grande parce mon âme ne trouvait de repos et de satisfaction que dans cette quête infinie de vérité.

J’ai traversé les âges pour découvrir le secret de ceux qui m’entourent et les voir goûter à la coupe de la mort pour ensuite renaître à la vie.

Puis j’ai vu le voile de l’obscurité qui a recouvert le royaume de l’Atlantide. Cette grande terre qui fut jadis une étoile éclatante devint une étoile secondaire. Peu à peu, les pensées des Atlantes se tournèrent vers l’obscurité jusqu’au moment où le Gardien, dans son AGWANTI (détachement), prononça la parole qui appelait le pouvoir. En accord avec la Loi, le verbe du maître éclata en fleur.

Du cœur profond de la Terre, les enfants de l’Amenti entendirent son appel et avec leur LOGOS ils dirigèrent les mutations de la Fleur du feu qui brûle éternellement afin que sa flamme change de direction.

C’est alors que les grandes eaux recouvrirent la Terre et modifièrent son équilibre. Il ne resta que le Temple de Lumière, seul et intact, sur la montagne de UNDAL qui émergeait au dessus des eaux et qui préserva temporairement ses habitants des fureurs des grandes fontaines.

C’est alors que le Maître m’appela : « Rassembles mon peuple avec le grand Art que tu as appris avant les grandes eaux et transporte-le dans le pays des barbares poilus, dans les cavernes du désert pour accomplir le plan que tu connais déjà. »

J’ai alors rassemblé mon peuple et nous sommes montés dans les grands vaisseaux du Maître. Au matin nous nous sommes envolés, laissant derrière nous le Temple dans l’obscurité, juste avant qu’il ne sombre à son tour dans les grandes eaux ; jusqu’au jour où il réapparaîtra, lorsque les temps seront accomplis.

Vivement nous avons volé vers le soleil du matin, pour atteindre la terre des enfants de KHEM. En nous voyant, ils devinrent furieux et ils arrivèrent avec des lances et des couteaux pour combattre et détruire les enfants d’Atlantis.

J’ai alors projeté un rayon vibrant qui les frappa de plein fouet. Puis, je leur ai parlé avec des mots calmes et paisibles pour leur faire voir la splendeur d’Atlantide et leur dire que nous étions les enfants du Soleil et ses messagers.

Envoûtés par la science magique ils se prosternèrent à mes pieds et nous pûmes demeurer longtemps sur la terre de KHEM, très longtemps où j’ai accompli de grands travaux inspirés de la sagesse.

Puis vint le jour où, obéissant aux commandements du Maître qui veille éternellement dans son sommeil, j’ai commandé aux enfants d’Atlantis de se déployer dans plusieurs directions pour se mêler au peuple de KHEM, afin que la sagesse éternelle sortent du sein des temps et s’élève à nouveau dans tous ses enfants.

À partir de ce moment, les enfants de KHEM grandirent dans la lumière de la connaissance arrosée par la pluie de ma sagesse. Le peuple de KHEM grandit lentement et étendit son territoire. Son âme s’éleva peu à peu.

C’est à cette époque que j’ai ouvert un passage vers l’Amenti afin de régénérer mes pouvoirs et pour survivre d’une époque à l’autre, comme un Soleil d’Atlantis, en conservant la sagesse et en préservant la Mémoire ancestrale.

Avec le pouvoir qui neutralise la gravité j’ai élevé au dessus de ce passage une énorme pyramide. En son sein j’ai construit une chambre secrète d’où part un passage circulaire qui mène presque au grand sommet.

Là, dans son Apex, j’ai installé un cristal qui envoyait un rayon dans l’espace temps afin d’attirer la force provenant de l’Ether et la concentrer sur le passage de l’Amenti. J’y ai construit d’autres chambres que j’ai laissé vides mais qui cachent les clefs de l’Amenti.

Périodiquement, lorsque le temps était venu, je retournais dans l’obscure Chambre d’Amenti, profondément dans les entrailles de la terre pour me présenter devant les Seigneurs du pouvoir, face à face avec le Gardien, devant l’entrée du passage qui mène vers l’Amenti.

Rares sont ceux qui affronte ce passage qui descend vers l’obscure Amenti. Celui qui veut affronter courageusement les royaumes obscurs doit tout d’abord se purifier par un long jeûne et s’étendre dans le sarcophage. Ensuite je viens le rencontrer dans l’obscurité absolu et je lui révèle les grands mystères.

À partir de ce moment, moi THOTH, Maître de la Sagesse, je l’accompagne pour toujours.

J’ai construit la Grande pyramide en m’inspirant de la pyramide naturelle des forces de la terre afin qu’elle brûle éternellement et qu’elle demeure à travers les âges. Dans sa forme j’ai inscrit mon savoir de la Science Magique afin qu’elle soit toujours disponible lorsque je reviens de l’Amenti.

Ainsi, lorsque je dormirai dans la Chambre de l’Amenti, mon Âme s’incarnera à nouveau parmi les hommes, sous cette forme ou sous une autre.

Ô Hermès le Trois fois né. Émissaire du Gardien sur la Terre, je réponds à tes commandements afin que plusieurs de tes enfants puissent être élevés à cette dignité.

Maintenant que je t’ai révélé ces mystères, il est temps que je retourne dans la Chambre de l’Amenti, en laissant derrière moi un peu de ma sagesse. Préserve-toi et garde précieusement le commandement du Gardien :

LÈVES TOUJOURS PLUS HAUT TES YEUX VERS LA LUMIÈRE

Et maintenant me voici à nouveau unis au Maître. Par ma dignité naturelle et mon vouloir je suis UN avec le grand TOUT CE QUI EST.

Je vous quitte pour un temps. Gardez et vivez mes commandements et ainsi je serai avec vous pour vous aider et vous guider vers la lumière.

Maintenant devant moi s’ouvre le Portail où je m’enfonce dans la noirceur de la nuit.