Faites Confiance au Plan [QANON]

Q : Faites Confiance au Plan Fêtons l’arrivé du printemps en ce jour d’équinoxe avec une vidéo (du 30 juin 2018) qui annonce l’arrivée d’une nouvelle ère, un nouvel age d’or, une nouvelle Terre… 😀

Q – Le plan pour sauver le monde

Le texte de la vidéo « Q – Le plan pour sauver le monde » :

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi nous entrons en guerre ou pourquoi il semble impossible de se sortir de l’endettement ?
Pourquoi il y a pauvreté, division et crime ?
Et si je vous disais qu’il y a une raison à tout ça ?
Et si je vous disais que c’est fait exprès ?
Et si je vous disais que ceux qui corrompent le monde, qui empoisonnent notre nourriture et attisent les conflits sont eux-mêmes sur le point d’être définitivement éradiqués de la terre?
Vous pourriez penser que c’est un rêve idéaliste.
Laissez-moi vous raconter une histoire.

Nous reconnaissons qu’il y a des criminels, bien sûr.
Ils cambriolent votre maison, ils volent votre téléphone, ils peuvent même vous assassiner s’ils pensent pouvoir s’en tirer sans problème.
Nous avons tous eu affaire à des criminels d’une manière ou d’une autre.
Les criminels, nous le savons, sont ceux qui choisissent leur intérêt personnel au détriment des droits d’autrui, sans respect de la loi.
Mais voici où vous devez élargir votre réflexion.
Les criminels peuvent également réussir dans les affaires et la politique, et peuvent être élus comme dirigeants.
Si un criminel devenait le président, imaginez ce qu’ils pourraient accomplir!
Ils pourraient utiliser tout le poids de leur pouvoir exécutif pour commettre des crimes beaucoup plus importants, et veiller à ce que leurs amis et eux-mêmes s’enrichissent le plus possible.
Un président criminel pourrait créer des alliances avec d’autres présidents criminels, puis collaborer à des activités criminelles plus mondiales.
Tout est permis, la course à la drogue, la traite des êtres humains, tout ce qui fait le gros lot.
Le 20ème siècle a été turbulent avec la guerre, le désastre économique, les famines et les migrations.
Nous avons toujours accepté ceux-ci comme étant simplement la nature humaine et la façon dont le monde fonctionne – quelque chose d’inévitable dû aux faiblesses de la nature humaine qui nous conduisent à ces actions.
C’est là que nous avions tous tragiquement tort.
Tu n’es pas un criminel. Je ne suis pas un criminel.
Comment pouvons nous croire, que toute cette souffrance et misère venaient de la nature humaine ?
Et si ce n’était pas du tout la nature humaine, mais le résultat de quelque chose de plus délibéré ?
On nous a enseigné que le capitalisme était la cause d’un fossé entre les riches et les pauvres, et la raison de la pauvreté qui à son tour est la raison de la guerre, le crime et la famine.
D’autres ont appris que le communisme, le système de la richesse égale dans tous les peuples, était vraiment à blâmer pour le désordre.
Mais voyez-vous, ce n’est rien de tout ça. Ce n’est pas notre nature de nous battre et d’être racistes, ce n’est pas dans notre nature de voler les autres.
Ce que vous devez apprendre, c’est que ce sont les CRIMINELS depuis le début !
Oui. Ils ont du pouvoir. Plus de pouvoir qu’un criminel ne devrait jamais avoir.
Ils ont atteint le sommet des entreprises de médias qui contrôlent nos actualités et nos divertissements.
Ils sont parvenus au sommet du système bancaire.
Aussi au Bureau Ovale de la Maison Blanche.
A Bruxelles.
Au Vatican.
A la Couronne.
Ils se sont immiscés sans faire de bruit.
Ils sont devenus les dirigeants des entreprises agricoles qui contrôlent l’approvisionnement alimentaire.
des grandes compagnies pharmaceutiques aussi ; ceux en qui nous avons confiance pour nous aider quand nous sommes malades.
Personne ne les a arrêtés et ils ont juste recruté plus de criminels pour les aider.
D’abord ils ont accumulé la richesse du monde.
Ils ont inventé un système d’argent appelé Banque Centrale qui prête de l’argent aux gouvernements avec intérêt, plaçant les pays dans une dette éternelle.
La richesse des peuples a diminué, leur richesse a augmenté. Beaucoup plus.
Quand un criminel est déjà aussi riche que possible, alors la protection de ses gains mal acquis devient la priorité.
Les citoyens en colère, fatigués d’être pauvres, sont un obstacle majeur et peuvent se révolter s’ils souffrent suffisamment.
Les criminels devaient empêcher cela.
Alors ils ont détourné l’attention sur leur dernier concurrent restant – les gens du monde : toi et moi.
Nous ne sommes pas heureux d’être dirigés par des criminels et d’avoir à travailler 3 emplois juste pour survivre.
Ils savent que nous ne l’accepterons pas.
Alors ils ont utilisé leur contrôle des médias pour liguer les noirs contre les blancs, les femmes contre les hommes, les jeunes contre les vieux, les musulmans contre les chrétiens.
Ils nous ont convaincus que NOUS étions le problème pour que l’on se batte et s’entre-détruise.
Pour le faire plus vite, ils ont attaqué tous les aspects de l’humanité qui nous rendent forts.
Comme la famille.
Utilisant leur influence sur la culture, ils ont popularisé les choix de mode de vie qui ont mené à une poussée des foyers brisés, des jeunes perdus et de la toxicomanie.
Je pourrais parler toute la journée de la façon dont ils nous ont délibérément affaiblis, et cela vous retournerait l’estomac.
Nous voulions juste vivre nos vies.
Alors, où sont tous les gentils ?
Les bonnes personnes veulent juste se marier, avoir des enfants, gagner leur vie et profiter de leur liberté.
Eh bien, il y avait des bons gars. Beaucoup.
L’un d’eux devint président des États-Unis en janvier 1961.
Il connaissait ces criminels et voulait les voir partir.
Il connaissait leurs intentions pour nous tous. Il voulait les combattre.
Malheureusement, il n’avait aucune idée de leur puissance.
Reagan avait aussi de bonnes intentions pour le peuple américain.
Il savait que cette mafia criminelle contrôlait presque tout à ce stade, y compris les puissantes agences de renseignement voyous.
Ses politiques économiques étaient prometteuses.
Mais les criminels avaient besoin d’une Amérique faible pour conserver leur pouvoir.
Avec une balle, ils ont montré à Reagan qu’une économie américaine en pleine croissance et des citoyens prospères n’étaient pas ce que les criminels voulaient.
C’était plutôt triste pour les bonnes personnes.
Chaque fois que quelqu’un voulait se lever et faire la bonne chose, on l’en empêchait.
Allions-nous jamais être libérés?
Les criminels sont également connus comme L’État Profond, ou la cabale, à cause de la façon dont ils contrôlent les choses dans les coulisses.
Chaque président après Reagan était l’un de ces criminels de L’État Profond, et leur empire est devenu encore plus fort.
Avec chaque mauvais président venaient de nouvelles profondeurs et l’Amérique et le monde allaient couler.
Le monde s’est effondré dans les ténèbres.
Ai-je besoin de vous dire comment ?
Des usines détruites, des emplois en baisse, des personnes plus malades, des opioïdes, la destruction de l’Irak, de la Syrie et du Yémen avec des guerres inutiles, les migrants vers l’Europe, Isis, le terrorisme, les gouvernements renversés, la pauvreté et le génocide.
LA MISÈRE TOTALE.
Pensez-vous que c’était inévitable ?
Sûrement pas !
Eh bien, voici où les choses commencent à prendre un nouveau tournant.
Lorsque l’image complète sera connue, elle sera considérée pour toujours comme la plus grande histoire jamais racontée.
Eh bien, voici la première ligne :
Quelques bonnes personnes occupaient encore des postes de pouvoir.
Ils attachaient une grande valeur à l’humanité et à la primauté du droit.
Pendant que les criminels discutaient leurs plans lors des réunions annuelles du Bilderberg, les gentils faisaient leurs propres plans.
L’ère de l’information allait changer l’histoire pour toujours.
Au fur et à mesure que l’Internet envahissait chaque maison, les appareils devenaient plus intelligents. Quand nous sommes devenus porteurs de dispositifs de traçage, une occasion de mettre un terme au contrôle criminel sur le monde a émergé.
Nous sommes devenus connectés, traçables et surveillés mais EUX AUSSI.
Ils sont devenus dépendants – tout comme nous – de l’email, des SMS et de la communication instantanée.
Cela rendait le crime beaucoup plus facile, mais cela les mettait également sur un réseau qui, accessible aux bonnes personnes, exposerait leurs crimes au public et mettrait fin à leur emprise sur nous une bonne fois pour toutes.
En cette nouvelle ère de l’information, il fut décidé que l’armée ait également sa propre agence de renseignement pour se concentrer sur la cybercriminalité et l’espionnage.
Ils l’ont appelée la NSA, l’agence de sécurité nationale.
L’importance de la NSA dans cette histoire ne peut pas être sous-estimée.
Ici nous avons chaque appel téléphonique, email et texte de chaque appareil, stockés et archivés.
Que ce soit quelqu’un qui prend un rendez-vous chez le médecin ou l’Etat Profond qui prépare un énorme achat d’héroïne chez les talibans.
Entre les bonnes mains, il y aurait assez d’informations pour exposer tout le sinistre complot criminel de nous plumer et nous anéantir.
Gardez cette pensée, maintenant je dois expliquer le PLAN.
Les gentils étaient en train de concevoir un PLAN pour récupérer le monde des mains de la cabale et le rendre aux peuples.
Cela impliquait des alliances avec de nombreux pays, étant donné que les criminels avaient des réseaux à l’échelle mondiale, des infrastructures commerciales et autres qui nécessitaient leur coopération.
On est arrivé à deux choix pour l’Amérique.
Faire un coup d’état militaire pour saisir le gouvernement de la marionnette de la cabale en place à la Maison Blanche.
Ou gagner légitimement, prendre le contrôle de la NSA, exposer les criminels pour ce qu’ils sont et les arrêter tous.
Évidemment, l’option 1 serait très troublante pour le public.
Avec des gens toujours préoccupés par les problèmes sociaux fabriqués par la cabale, ils se révolteraient probablement et se feraient du mal ou en causeraient aux autres.
Non, ce devait être l’autre option.
Ils avaient donc besoin d’un candidat qui pouvait gagner et qui pouvait gagner haut la main.
De nombreux États comme la Californie avaient été si lourdement inondés par les criminels que même les machines à voter étaient programmées électroniquement pour faire basculer les votes dans n’importe quel sens.
Cela devait donc être une victoire très décisive.
De bons patriotes de l’armée américaine et leurs partenaires mondiaux ont demandé à Trump de se présenter aux élections présidentielles pour pouvoir reprendre le contrôle de l’Amérique, légitimement sans alarmer le public.
Trump fut un bon choix, de toute évidence, parce qu’il a vaincu la fraude électorale et a gagné l’élection.
C’était un patriote et il était aimé et admiré par le public.
Il n’était pas intéressé à rejoindre la cabale, principalement parce qu’ils détestaient l’Amérique et il n’était pas d’accord avec eux sur ce point.
Dès qu’il a manifesté son intérêt à prendre le pouvoir, ils ont activé leurs moyens de communication pour se tourner vicieusement contre lui.
C’est alors que nous avons vu surgir la haine soudaine.
Même après qu’il ait gagné, la cabale n’avait toujours aucune idée de ce dont il faisait partie et du plan sophistiqué qui allait se dérouler contre eux.
Choqués de leur échec, ils ont mobilisé tout leur arsenal d’espionnage, de médias, d’argent et de technologie pour tenter de reprendre le pouvoir.
Leurs gens au sommet du DOJ (ministère de la justice) et du FBI ont alors mis au point un plan pour monter un coup contre Trump et le faire destituer.
C’est là que nous revenons à la NSA.
Tous les messages étaient stockés et pouvaient être utilisés pour exposer ce complot et empêcher le renversement de Trump.
Un livre entier sera écrit sur les deux premières années de la présidence de Trump, les attaques terroristes déguisées, les avions abattus, les alertes de missiles, les tentatives d’assassinat.
Voici la situation :
Le monde vit actuellement une guerre secrète spectaculaire de proportions bibliques, littéralement le combat pour la Terre, entre les forces du Bien et du Mal.
Je ne peux pas le dire en termes plus simples, mais je peux dire qu’il semble que les gentils gagnent.
La cabale avait un contrôle complet sur la Corée du Nord.
Ils avaient détourné la dynastie Kim, les avaient pris en otage et travaillaient au développement d’un arsenal nucléaire pour menacer le monde.
Kim Jong-Un embrassant soudainement la paix, c’était simplement parce que l’Etat Profond était battu et chassé.
ISIS a également été détruit dans l’année suivant la victoire de Trump.
Nous commençons tous à voir le schéma maintenant que suffisamment de temps a passé ; que nos plus grandes préoccupations mondiales commencent à s’estomper et que la paix revient.
Tout cela prouve que les gentils gagnent la guerre.
Mais nous sommes toujours au milieu.
Bien que beaucoup de choses s’améliorent, il est difficile d’imaginer que la plupart de ces criminels connus soient toujours en liberté.
Surtout les plus hauts comme Hillary Clinton, les Bush et Obama.
Cela vient dans le prochain chapitre de l’histoire.
C’est pourquoi nous avons Q.
Les bons, avec un contrôle sur la NSA, ont lancé le programme de diffusion de renseignement « Q » pour invoquer un mouvement populaire en ligne appelé «Le Grand Réveil».
Cela a commencé sur les canaux Internet clandestins, puis c’est passé au grand public.
Q a été une distraction amusante pour ceux qui suivent les événements mondiaux et désirent la vérité, mais l’opération est sur le point d’aborder une phase beaucoup plus importante et nécessaire – tenir le public informé lorsque la guerre de L’État Profond éclatera au grand jour.
J’entends par là des arrestations très médiatisées.
Oui les amis. Les criminels dont je parle sont des politiciens célèbres, des acteurs, des chanteurs, des PDG et des célébrités.
Des gens qui ont gagné notre confiance, notre respect et notre admiration.
Ils ont fait de très vilaines choses qui sont entièrement connues et documentées, et ils vont être sévèrement punis.
Ceux d’entre nous qui ont suivi Q depuis le début seront là pour vous aider à comprendre les événements à venir.
Nous sommes parmi les premiers à réaliser que nos petites divisions partisanes ne sont que des distractions triviales, et nous sommes tous asservis par un ennemi caché.
Nous nous rendons compte que le problème n’a jamais été le capitalisme ou le socialisme, démocrate ou républicain, noir ou blanc, musulman ou chrétien.
Nous savons que c’était juste des criminels très puissants qui avaient trop de pouvoir.
Compagnons esclaves, il est temps de boucler votre ceinture, de reconnaître votre véritable ennemi et d’embrasser un nouvel avenir que nous devons tous aux braves patriotes qui risquent leurs vies pour remporter la victoire sur la plus grande force du Mal que le monde ait jamais connu.
Que Dieu bénisse l’Amérique et le Monde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *