La guerre est déclarée contre l’Humanité

Description de la vidéo :

Nous avons la conviction que nous avons affaire à un Plan criminel, prévu et organisé depuis longtemps par l’élite mondialiste, et mis en pratique concrètement depuis octobre 2019 par les gouvernements. A 25.12 IL FAUT LIRE 8 octobre 2019 ! Désolé !
Énorme ! Confirmation de la vidéo, l’intention CRIMINELLE ne fait AUCUN doute
Coronavirus : Le gouvernement retouche son décret « autorisant » le traitement à la chloroquine. Après avoir publié un décret « autorisant » la chloroquine pour le traitement du Covid-19 dans les établissements de santé, le gouvernement a finalement précisé qu’il le serait uniquement pour les personnes en état grave. La décision fait déjà polémique.

La joie des défenseurs de la chloroquine aura été de courte durée. Après avoir annoncé le 26 mars la publication d’un décret au Journal officiel (JO), autorisant la prescription de chloroquine aux malades du Covid-19 dans les établissements de santé, le gouvernement a finalement décidé de rectifier son texte dès ce 27 mars.
Si l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent toujours être prescrits par les établissements de santé recevant des personnes infectées au coronavirus, cette médication ne pourra désormais se faire qu’« après décision collégiale, dans le respect des recommandations du Haut conseil de la santé publique et, en particulier, de l’indication pour les patients atteints de pneumonie oxygéno-requérante ou d’une défaillance d’organe », d’après le nouveau décret.
Or, comme semblent l’affirmer plusieurs experts dont le professeur Didier Raoult, plus le traitement est administré tôt, plus il est efficace afin de ne pas déboucher sur une détresse respiratoire qui engendre bien souvent la mort. Une donnée que rappelait il y a quelques jours encore Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé, dans un appel au président de la République et au ministre de la Santé afin d’autoriser les traitements à la chloroquine.
« Cette appel est lancé, Monsieur le Président, pour que vous permettiez à tous les médecins français, qu’ils soient hospitaliers ou libéraux, de prescrire, s’ils le souhaitent, en leur âme et conscience, [de l’hydroxychloroquine] aux malades atteints de Covid-19 symptomatique, sachant que plus tôt le traitement sera donné, plus il sera efficace et de ne pas le réserver comme jusqu’à maintenant aux patients qui ont des formes sévères ou pire un état de détresse respiratoire aiguë, où on le sait il est souvent trop tard », avait fait savoir l’ancien secrétaire général adjoint des Nations unies dans une vidéo.
L’Humanité est confrontée à une guerre Radiologique (5G), Biologique (coronavirus) et Chimique.
Nos liens :
https://ecobio-attitude.org/ infos et dossiers + documentaires (dont code)
https://partisansfrancelibre.fr/ infos et dossiers de géopolitique (dont code)
https://partisansfrancelibre.org/ organisation (dont code)
Autres liens :

Commentaire épinglé du propriétaire de la chaîne :

Énorme ! Confirmation de la vidéo, l’intention CRIMINELLE ne fait AUCUN doute L’Humanité est actuellement confrontée à une guerre mondiale Radiologique (5G), Bactériologique (coronavirus) et Chimique ! Le coronavirus peut se traiter normalement, mais cela contrarie le Plan des mondialistes, aussi faut-il saboter tout traitement…
Toutes dernières nouvelles du 29 mars :
Source officielle du Royaume-Uni
Depuis le 19 mars 2020, COVID-19 n’est plus considéré comme une maladie infectieuse à conséquence élevée (HCID) au Royaume-Uni.
Maintenant que l’on en sait plus sur COVID-19, les organismes de santé publique du Royaume-Uni ont examiné les informations les plus récentes sur COVID-19 par rapport aux critères britanniques HCID. Ils ont déterminé que plusieurs fonctionnalités ont maintenant changé; en particulier, plus d’informations sont disponibles sur les taux de mortalité (globalement bas), et il y a maintenant une plus grande sensibilisation clinique et un test de laboratoire spécifique et sensible, dont la disponibilité continue d’augmenter.
ROYAUME-UNI : Gordon Brown appelle à un gouvernement mondial pour lutter contre le coronavirus
Pour la première fois dans l’histoire moderne des États-Unis, le Pentagone vient de recevoir des ordres secrets de se préparer à assumer la « continuité du gouvernement », si la crise du coronavirus engendre des situations qui empêchent les autorités civiles d’exercer leurs responsabilités et d’assurer la sécurité intérieure
Selon Newsweek, le secrétaire à la Défense, Mark Esper, a signé, le 1er février, des directives secrètes ordonnant au US Northern Command (NORTHCOM) de « se préparer à se déployer » à l’appui de « missions extraordinaires potentielles » que pourrait provoquer la pandémie. Elles incluent « la possibilité d’une certaine forme de loi martiale », où des commandants militaires se verraient confier des pouvoirs exécutifs à travers les États-Unis.
Le Pentagone a ordonné à tout le personnel en uniforme de rester sur ou à proximité des bases militaires à travers les États-Unis afin d’être en état d’alerte et disposé à se déployer rapidement.
Les respirateurs pourraient être livrés trop tard, selon une note confidentielle
Respirateurs artificiels : L’État refuse l’aide proposée par les industriels
Alerte : Les équipes NRBC russes en Italie confirment une attaque biologique en cours qui n’est pas due au coronavirus
Les forces de défense NRBC (Nucléaire, Radiologiqiue, Biologoque et Chimique) de la Fédération de Russie en Italie ont confirmé la thèse d’une attaque biologique qui n’est pas due au SRAS-nCov-2 mais à un autre vecteur. Le COVID-19 dont le vecteur existe est une diversion masquant l’usage d’une véritable bioarme. Les thèses sur un usage éventuel du gaz Sarin sont totalement écartées par les équipes NRBC russes. Les premières conclusions de l’enquête des spécialistes russes à Bergame ont déclenché une alerte à la guerre biologique à Moscou.
Organigramme société
Affaire Priore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *